EN BOURSE, POUR GAGNER, FAIS COMME LA FED !

En pleine guerre commerciale qui ne cesse de nous surprendre avec des annonces toujours plus optimistes qui ne sont jamais tenues et un niveau d’avancement proche du niveau de début 2019, Trump se montre le plus optimiste. Pendant ce temps la bourse est propulsée sur les plus hauts historiques avec près de 38% de hausse en un an…

Mais est-ce vraiment Trump, comme la plupart des analystes du web le disent, qui propulse la bourse ? Pas vraiment… Il ne faut surtout pas faire l’inverse de la FED. C’est elle qui dicte si les marchés montent ou baissent.

Chaines de télévision, Twitter, Facebook, live Instagram. Beaucoup de monde est unanime pour dire que la hausse se fait seulement sur des mensonges de Trump. La réalité est tout autre.

Si la hausse se conjugue bien souvent avec les tweets de Trump, c’est bien la FED qui dicte ce que fait le marché et personne d’autre. Voyons plutôt.

weekly change balance sheet financial markets

(cf zerohedge sur Twitter)

Comme on peut le voir et depuis le retour du faux Quantitative Easing de la FED en Septembre, le marché a presque parfaitement suivi l’activité de la FED.

Revenons en à la base. Après la grosse chute des marchés de Aout, la Fed a fait baisser ses taux dans un « ajustement de cycle« . Quelques semaines plus tard c’est le taux de repo qui pose problème. Le taux de repo ou overnight c’est le taux auquel les banques et autres institutions financières peuvent emprunter à très court terme allant jusqu’à une seule nuit d’emprunt). Tout s’est emballé et le taux s’est envolé, ce qui signifie que beaucoup de personnes demandent des prêts mais peu de personnes acceptent de les faire. La loi de l’offre et de la demande fait donc exploser le taux.

Contrairement à ce que certaines personnes avec des millions de vues sur YouTube veulent bien vous faire croire, cela était tout à fait normal avant 2008 que le taux de repo soit très volatile. Mais depuis cette époque il est presque fixe et cette hausse a donc fait peur a beaucoup de monde. (Et certains à nouveau en ont profité pour faire des vues sur des vidéos du type « Le monde va s’effondrer dans quelques semaines je vous préviens vous mes abonnés pour vous sauver »). Ce mouvement dans les taux de repos et les mauvais souvenirs de 2008 a forcé la FED à intervenir en annonçant augmenter son activité sur le taux de repo en proposant de plus en plus de prêts afin que les personnes nécessitant de la liquidité trouvent des contreparties.

Sauf que cette activité sur le taux de repo avec des dizaines voire plus d’une centaine de milliards de prêts effectués chaque nuit a relancé à la hausse le Bilan (Balance Sheet) de la FED qui était en baisse depuis plusieurs mois, dans une volonté de normalisation de l’économie.

EM29uW7WkAA2-vU

Donc beaucoup de monde considère cette activité comme un Quantitative Easing. En effet, à la place d’envoyer des liquidités dans les instruments financiers, ils envoient des liquidités dans le taux de repo. Mais le résultat est le même, leur Bilan qui devait être réduit pour désinvestir la FED des marchés et les laisser se réguler par eux mêmes a été totalement abandonné.

Le résultat de cette hausse de manière hebdomadaire (CF la première photo) a fait s’envoler les marchés financiers. C’est une corrélation et non une causalité. On peut aussi l’observer sur le graph suivant.

financial markets liquidity

La liquidité envoyée par la FED a fait sauter les marchés américains entraînant avec eux les marchés mondiaux. L’origine de cette hausse est donc la FED et non Trump. D’ailleurs, en Aout et malgré la guerre commerciale, les marchés sont repartis à la hausse sur espoir de baisse des taux de la FED et non sur espoir d’amélioration des relations US/Chine.

Pour conclure, on ne peut pas battre la FED. Il a beau se passer n’importe quoi, sans un élément extérieur comme une faillite majeure ou une crise économique ou autres événements similaires, les marchés financiers vont continuer d’augmenter en suivant la liquidité injectée par la FED. Et cette liquidité augmente a une vitesse folle. Imaginez si le Bilan de la FED rejoint les plus hauts des années précédentes ? Le Dow atteindrait très facilement les plus de 30 000 qui ne sont d’ailleurs plus très loin… C’est dingue.

Don’t fight the fed, c’est elle qui dicte les marchés financiers. Pour conclure, petite image sympa.

powell fed target


N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis afin de vous lancer dans le trading ensemble et acquérir votre indépendance financière ! Commentez, aimez et surtout inscrivez vous au blog en rentrant votre adresse e-mail dans l’onglet à droite pour être tenu au courant en priorité des actualités et des nouveaux articles du blog !

Retrouvez moi aussi sur YOUTUBEINSTAGRAMSNAPCHATFACEBOOK et TWITTER où je vous partage mes sentiments, du lifestyle et toutes les news en direct !

 

Pour aller plus loin, retrouvez mes précédents articles:

⇒ INVERSION DES TAUX NE DIT PAS CRISE !

⇒ L’ATTRACTION EN TRADING

⇒ FACEBOOK ET TRADING, MÊME COMBAT

⇒ LES PIPS EN FOREX ET LEUR VALEUR

⇒ VENTE A DECOUVERT

⇒ TRADER GAGNANT = TRADER SIMPLE

⇒ ANTOINE DEYMIER – OBJECTIF TRADER UNE ARNAQUE ?

⇒ POURQUOI LE PAUVRE EST DE PLUS EN PLUS PAUVRE – ÉPARGNER C’EST PERDRE DE L’ARGENT

One Reply to “EN BOURSE, POUR GAGNER, FAIS COMME LA FED !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s